bannerffam2013

  • FFAM
  • FFAM
  • FFAM
  • FFAM
  • FFAM
  • FFAM
  • FFAM
  • FFAM
  • FFAM
Previous Next


S'équiper en matériel

L’aéromodélisme existe depuis les premières décennies du XXème siècle et à cette époque, les passionnés construisaient eux-mêmes leurs avions ou planeurs à partir de plans. Puis, progressivement, les premiers kits de construction contenant tout le matériel pour assembler un aéromodèle firent leur apparition, suivis par des kits où tout était prédécoupé. Dans les années 80,  les kits dits « prêts à voler » envahirent le marché.

 

Aujourd’hui, c’est l’ère de la mousse avec des machines dont la solidité est remarquable même si les puristes trouvent que les fondamentaux de la pratique de l’aéromodélisme sont très loin de leurs origines. Revers positif de la médaille : l’ultra préfabrication des aéromodèles d’aujourd’hui et leur conception, souvent proche de la perfection, font qu’aborder loisir et sport est toujours couronné de succès.

 

SEM1 SEM2

Plan de construction des années 60 issu d’un kit : toutes les pièces étaient fournies et il fallait compléter leur découpe, les assembler, entoiler et peindre.

Kit à construire (il s’en commercialise toujours) où toutes les pièces sont découpées, généralement au laser ou au jet d’eau : il ne reste que l’assemblage, le recouvrement et la finition à réaliser.

 

 

SEM3 SEM4 SEM5

Ces kits de type « prêt à voler » ont été commercialisés vers le milieu des années quatre-vingt et ils ont présenté une avancée incroyable, réduisant le temps de montage d’un aéromodèle de 80 %.

 

SEM6

Kit actuel en mousse où motorisation électrique et éléments de radiocommande sont installés. Il ne reste qu’à charger les accumulateurs et aller voler. C’est l’ère du « plug and play » !



Pratiquer avec quel matériel et à quel prix ?

Après vos vols d’initiation et parce que vous avez été enchanté de la découverte de l’aéromodélisme, vous avez décidé d’apprendre à voler et c’est sur le matériel de formation du club que vous prendrez vos premières leçons. Mais si vous voulez apprendre avec votre propre matériel, il vous faudra effectuer un choix en vous orientant vers le type de cellule qui vous séduit : avion, planeur, motoplaneur ou hélicoptère. Mais aussi déterminer, si vous allez vers des aéromodèles à moteur, s’ils seront à propulsion thermique ou électrique. Quelle que soit l’orientation prise, nous suggérons fortement de vous rendre dans un magasin spécialisé accompagné de l’un des moniteurs du club. En effet, vous pourriez acquérir, parce ce que vous êtes fana de cet avion et qu’un kit vous tend les bras sur l’étagère du détaillant, le fameux Corsair de Papy Boyington du feuilleton les Têtes Brûlées alors que ce type de machine est plutôt à réserver à des pilotes ayant déjà de l’expérience.

 

 

SEM7

Même si vous êtes fana de ce type d’avion, il est déconseillé de débuter à ses commandes d’une part en raison de ses fonctions complexes et d’une autre car il requiert une bonne expérience en pilotage.

 

Sur le plan budgétaire l’investissement de base varie entre 150 à 400 € selon le type d’équipement sélectionné mais il est aussi possible d'investir un peu moins avec du matériel d'occasion qu'il faudra toutefois acquérir là encore en s'appuyant sur les conseils de votre moniteur. De nombreuses bourses à l’occasion ou brocantes aéromodélistes sont organisées dans les clubs chaque hiver et il est possible d’y réaliser de très bonnes affaires.

 

Atelier du club ou atelier personnel ?

De nombreux clubs possèdent un atelier où l’ensemble des membres peut profiter des équipements matériels et techniques : tables de montage, scies, perceuses, commande numérique, etc. Si cette formule est séduisante car l’utilisation en commun des équipements favorise la convivialité et le partage des compétences, les horaires d’ouverture de l’atelier pourront ne pas correspondre à vos disponibilités. Vous choisirez alors sans doute de transformer en atelier personnel l’une des pièces de votre habitation et vous équiper progressivement de l’outillage utile à votre nouvelle passion. Mais que votre entourage se rassure, à quelques équipements spécifiques près, ce que l’on trouve dans un atelier d’aéromodéliste est très proche de ce que possède tout bon bricoleur.

 

SEM8 SEM9 SEM10
SEM12 SEM13 SEM14
SEM11

Ateliers de club où l’activité de construction est intense, sous l’œil bienveillant des moniteurs en construction qui prennent grand plaisir à transmettre leur savoir.



 

 

SEM15 SEM16
sem17 SEM18

Atelier personnel d’un aéromodélisme avec le ratelier à outillage manuel, plan de travail, la zone de petit outillage électrique et la zone de stockage des avions et planeurs prêts à être utilisés.

 

Fédération Française d’AéroModélisme – 108, rue Saint-Maur - 75011 Paris