FFAM - Fédération Française d'Aéromodélisme

  • Presse

Toute la presse

Championnat de France de vol de planeurs à voile remorqué (F3Q) à Léognan (33)

Catégorie vitrine de l’aéromodélisme

Discipline européenne, le vol à voile remorqué (F3Q) est très pratiqué principalement en France et en Belgique.

Le F3Q est une formule combinant deux épreuves, une de durée et une de vitesse, réalisées en manches successives. Ces deux épreuves s’effectuent dans n’importe quel ordre au sein d’une même manche. Les concurrents réalisent leurs vols par groupes de3 ou4 pilotes, dans l’ordre déterminé par le logiciel spécifique à la discipline.

Deux épreuves pour décrocher le titre

Du 25 au 28 mai, les 34 participants du championnat de France de vol à voile remorqué se retrouveront pour tenter de décrocher le titre, au terme de deux épreuves spectaculaires.

L’épreuve de durée commencera par une phase de remorquage. L'avion remorqueur, équipé d'un altimètre, réduira les gaz du moteur une fois la hauteur de 200 mètres atteinte. Le vol se poursuivra pendant 8 minutes maximum et se terminera sur une cible d'atterrissage de 20 mètres par 40. A la fin du vol, 1000 points seront attribués au meilleur temps du groupe. Tout l’enjeu de cette épreuve réside dans l’atterrissage, car un bonus est attribué au pilote dont le planeur se posera sur la cible, dans le sens déterminé par le chef de piste en fonction du vent, jusqu’à l’arrêt complet. Les scores des autres pilotes se calculent au prorata de la performance du meilleur.

L’épreuve de vitesse commence également par une phase de remorquage jusqu'à une altitude de 200 mètres. Le largage intervient à proximité d'un plan vertical, la base A, situé à 250 mètres d'un autre plan vertical, la base B. Le planeur effectue alors deux allers-retours entre ces deux plans. Chaque passage est signalé par les juges de base au moyen d’un klaxon. Un autre juge surveille le plan de sécurité, qui ne doit pas être franchi. Le pilote le plus rapide obtient 1000 points, et les scores des autres concurrents se calculent, là aussi, au prorata de la performance du meilleur.

A la recherche de la perfection

Pour atteindre les meilleures places, les pilotes recherchent sans cesse les meilleurs réglages, en analysant et en interprétant les phases de vol et les phénomènes liés. Cette discipline, très technique, demande expérience et anticipation.

Avant l’épreuve de durée, les participants prennent connaissance des différents paramètres : les nuages, la position du soleil, le relief, la végétation, les oiseaux, les insectes, les poussières... Autant d’éléments à appréhender pour réaliser la meilleure performance. Pour tous, un seul but : tenir 8 minutes et se poser sur la cible à la seconde près.

Après verrouillage de la boucle de remorquage, pour l’épreuve de vitesse, planeur et remorqueur sont prêts  pour un départ en tandem. Une fois les 200 mètres atteints, place au largage. Placé au mieux face à la base, le planeur met juste ce qu’il faut pour maîtriser sa pente. Trop de chute sur la première base et la dernière se fait à la « rame ». L’idéal est de viser, sur l’horizon, le point exact, celui qui donne la trajectoire la plus tendue. Anticiper la mise en virage sans précipitation, voilà le défi délicat du pilote lors de cette épreuve.

Planeurs et remorqueurs

D'une envergure minimale de 3,50 mètres, le planeur ne doit pas excéder un poids 5 kilos pour une charge alaire maximum de 75 gr/dm². On trouve en majorité des planeurs construits par des passionnés, et le marché de l’occasion demeure une bonne alternative pour s’équiper.

Le tout-composite est une valeur sûre qui a fait ses preuves. Mais des planeurs moins sophistiqués permettent également à leurs pilotes de s’exprimer en compétition. La masse d’un planeur de F3Q doit être constante pour les épreuves de durée et de vitesse. Certains sportifs travaillent alors sur un centre de gravité variable. D’autres adoptent des réglages différents d’une épreuve à l’autre. Lorsqu’un pilote a fait ce choix, toute variation de la géométrie ou de la surface doit être commandée à distance par radio.

Indispensables dans la pratique du F3Q, le pilote remorqueur et sa machine font partie intégrante du bon déroulement de l’activité. On retrouve deux modèles types :

  • Le moteur glow, de 25 à 30 cm3 et cellule légère, pour un poids proche des 6 kilos et une envergure de 2 à 2,20  mètres. Ces machines sont, de par leur rusticité et leur faible poids, très fiables et d’une maintenance aisée.
  • Le moteur essence, de 50 à 70 cm3 pour un poids de 10 à 12 kilos, a un coût et une maintenance plus élevés. De par leur taille, ces remorqueurs sont plus polyvalents et leur puissance élevée permet la mise en altitude de gros planeurs.

 

Le club organisateur du championnat de France 2017

Après, Romilly-sur-Seine (2013), Caussade (2014), Malesherbes, et Surin, c'est au tour de l'Aéro Modèle Club des Graves (AMCG) d’accueillir le 36e Championnat de France de vol à voile remorqué radiocommandé. Présidé par Patrick Piotte, le club compte 112 licenciés –dont 1 féminine et 8 de moins de 18 ans- qui pratiquent le vol radiocommandé aéronefs motorisés, avions, hélicos et planeurs, ainsi que le vol radiocommandé planeurs. Investis dans la promotion de la discipline, le club participe au Forum des Associations et organise des actions pour Téléthon. Très impliqué dans la vie sportive et associative de son territoire, le club est fortement soutenu par la Commune de Léognan, la Communauté de Communes de Montesquieu, le Centre Aéronautique de Bordeaux-Léognan-Saucats, la Brasserie Mascaret et le restaurant Les Ailes.

Des participants venus de toute la France

Nouvelle Aquitaine

AMBROISE JACQUES, (SECTION MONTOISE D’AEROMODELISME, Lucbardez-et-Bargues, 40)

BERGES FREDERIC, (AERO MODELE CLUB DES GRAVES, Léognan, 33)

BORDE JEROME, (SECTION MONTOISE D’AEROMODELISME, Lucbardez-et-Bargues, 40)

ORAIN JEAN LUC, (AERO CLUB DE LA CREUSE, Guéret, 23)

RUIDE SEBASTIEN, (AERO MODELE CLUB DES GRAVES, Léognan, 33)

Occitanie

AUREL MICHEL, (CLUB MODELISTE CAUSSADE MONTEILS, Caussade, 82)

CHENOZ JEAN, (MODELISME DE CASTELNAU-MAGNOAC, Castelnau-Magnoac, 65)

CHENOZ OLIVIER AMICALE, (MODELISME DE CASTELNAU-MAGNOAC, Castelnau-Magnoac, 65)

COULOMB SYLVAIN, (MONTAUBAN AIR MODELES, Montauban, 82)

GEERTS MICHEL, (MODEL CLUB CAHORS LALBENQUE, Lalbenque, 46)

GOURDET JULIEN (AIRBUS FRANCE TOULOUSE, Toulouse, 31)

GRANGE NICOLAS, (MODELISME DE CASTELNAU-MAGNOAC, Castelnau-Magnoac, 65)

GRANGE REMI, (MODELISME DE CASTELNAU-MAGNOAC, Castelnau-Magnoac, 65)

GRAS STEPHANE SOUAL MODEL AIR CLUB - SMAC, Soual, 81)

GREGOIRE MATTHIEU, (MODELISME DE CASTELNAU-MAGNOAC, Castelnau-Magnoac, 65)

OLE JULIEN AMICALE, (MODELISME DE CASTELNAU-MAGNOAC, Castelnau-Magnoac, 65)

ZINK THIERRY, (ASSOCIATION  MODELISTES DES VALLEES DE LA LOMAGNE, Faudoas, 82)

Ile-de-France

ALBERT JEROME, (Aéroclub National des Electriciens et gaziers, 93)

DORMOY PIERRE, (LES COUCOUS D’ETAMPES, Etampes, 91)

GOURDET BRIGITTE, (Aéroclub National des Electriciens et gaziers, 93)

GOURDET DANIEL, (Aéroclub National des Electriciens et gaziers, 93)

PAYEN PHILIPPE,  (CLUB MODELISTE DU CONFLUENT, Jouy-le-Moutier, 95)

PINON PATRICK, (AEROMODEL CLUB DE VILLEPARISIS, Villeparisis, 77)

ROSIER PHILIPPE, (AEROMODEL CLUB DE VILLEPARISIS, Villeparisis, 77)

Les Hauts-de-France

DAMEME ALAIN, (LES TROIS PENTES, Saint Pierre-ès-Champs-Neuf Marché, 60)

DERWA GHISLAIN, (MODEL CLUB DE CHATEAU THIERRY, Epaux Bezu, 02)

IOST PHILIPPE LES (LES TROIS PENTES, Saint Pierre-ès-Champs-Neuf Marché, 60)

Centre-Val-de-Loire

CHANSARD HERVE, (AERO MODEL CLUB DE CHATEAUDUN, Nottonville, 28)

LE MESLE LILIAN, (AERO MODEL CLUB DE CHATEAUDUN, Nottonville, 28)

LE MESLE PIERRE LOUIS, (AERO MODEL CLUB DE CHATEAUDUN, Nottonville, 28)

MAILLE JEROME AERO, (AERO MODEL CLUB DE CHATEAUDUN, Nottonville, 28)

Bretagne

PROVOST LOIC, (SPIRALE 35,  Chateaugiron, 35)

Bourgogne-Franche-Comté

VENAT FABRICE, (AERO-MODELISME NIVERNAIS, Nevers, 58)

VENAT ROMAIN, (AERO-MODELISME NIVERNAIS, Nevers, 58)

L’accès à la compétition est libre

Nos rendez- vous : calendrier des compétitions fédérales 2017

Compétitions en France 2017

1er juillet - Mandres-les-Roses (94) : Championnat de France Vol libre d'intérieur

4 août - Aix-en-Provence (13) : Championnat de France Avion de voltige grand modèle

10 août - Thouars (79) : Championnat de France Vol libre extérieur

24 août - Luzy (58) : Championnat de France Avion de voltige radiocommandé

26 août - Tucquegnieux (54) : Championnat de France Vol circulaire commandé

2 septembre - Sermange (39) : Championnat de France Motoplaneur électrique de durée thermique (F5J)

8 septembre - Biard (86) : Championnat de France Formule France 2000

9 septembre - Feillens (01) : Championnat de France Planeur de vol thermique de durée (F3J)

16 septembre - Baillargues (34) : Championnat de France Planeur lancé-main (F3K)

Compétitions Internationales

25 - 29 juillet - Prilep, République de Macédoine : Championnat d’Europe 
Planeur et Aéromodèle à moteur élastique “Wakefield” (F1AB)

16 - 22 juillet - Martin, Slovaquie : Championnat d’Europe
Planeur de vol thermique de durée (F3J)

22 - 29 juillet - Wloclawek, Pologne : Championnat du Monde
 Hélicoptère de voltige (F3C)

24 - 29 juillet - Lviv, Ukraine : Championnat du Monde
Planeur lancé-main (F3K)

25 - 29 juillet - Dala-Järna, Suède : Championnat du Monde
Avion de course aux pylônes ou racer (F3D)


Retour aux actualités